jeudi 22 février 2018

Interview Alain Koskas Président fédération 39 77 contre la mlatraitance

 
 Nous vous invitons à lire et à écouter le podcast de l'interview de M Alain Koskas enregistré pendant une émission sur - France info radio- enregistré le lundi 19 février pour thème:
 
"Abus contre  les personnes âgées: des proies faciles "parce qu'elles se sentent tellement isolées"
 
 




mercredi 21 février 2018

Commission de promotion de la bientraitance et de lutte contre la maltraitance

 

 Communiqué de presse

Ce matin, 19 février 2018, Madame Agnès BUZYN, ministre des Solidarités et de la Santé et Madame Sophie CLUZEL, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée des Personnes Handicapées ont installé la Commission de promotion de la bientraitance et de lutte contre la maltraitance, conjointe entre le Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge (HCFEA) et le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH). Cette commission, présidée par Monsieur Denis PIVETEAU, Conseiller d’État, s’attachera à proposer des mesures de protection en direction des personnes vulnérables en raison de leur âge ou d’un handicap. Les deux ministres soulignent à cette occasion l’importance qu’elles accordent à ce sujet de société.


La commission est composée, outre des membres désignés par le HCFEA et le CNCPH, de personnes qualifiées (experts) et de représentants de tous les secteurs concernés notamment des ministères des Solidarité et de la Santé, de la Justice, de l’Intérieur et des Personnes handicapées, des Agences régionales de santé, des Conseils départementaux. Elle est chargée de faire des propositions sur le risque de maltraitance dans tous les lieux de vie, que ce soit à domicile ou en établissement.
L’installation de cette commission prévue par la loi d’adaptation de la société au vieillissement doit permettre d’améliorer la connaissance d’un phénomène longtemps tabou, faciliter le repérage, le signalement et le traitement de situations de maltraitance, promouvoir la bientraitance et l’accompagnement des acteurs dans le quotidien. Elle veillera notamment à promouvoir la pleine représentation et l’expression des personnes concernées.
Cette commission permanente proposera une définition commune de la bientraitance, et les moyens et mesures pour l’inscrire dans une prise en compte de qualité des personnes vulnérables.
 
 
 
 

Cliquez sur le lien pour
 

 

mercredi 24 janvier 2018

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FEDERATION 3977 CONTRE LA MALTRAITANCE


COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FEDERATION 3977 CONTRE LA MALTRAITANCE
Mercredi 24 janvier 2018 – 16h
 
Fédération 3977 contre la maltraitance des personnes âgées et adultes handicapés 163 rue de Charenton – 75012 PARIS Tél. : 3977 – Mail :
 
 
ALERTE MALTRAITANCES
 


Le 7 Décembre 2017, le conseil d’administration de la Fédération 3977 contre la maltraitance a publié un communiqué indiquant que la plateforme d’écoute et les centres ALMA étaient de plus en plus sollicités par des appels issus des familles et des professionnels concernant des situations de maltraitance en institution.
 
Ces situations restent préoccupantes, et des mouvements sociaux se sont multipliés sur l’ensemble du territoire. Aujourd’hui, un appel à une grève d’ampleur nationale au niveau des EHPAD est lancé pour le 30 Janvier.
 
La fédération 3977 souhaite redire à cette occasion que les justes revendications sont le fruit d’une crise systémique qui prive les personnes âgées et les personnes en situation de handicap de l’accompagnement et des soins qui leurs sont dus à cette période cruciale de leur vie.
 
C’est en direction de l’ensemble de ces personnes, vivant en institution et pour une plus grande part à domicile, que la fédération rappelle son engagement .


Alain Koskas, Président.

mardi 23 janvier 2018

Communiqué de Presse Association Alertes


Communiqué de presse de l’association Alertes,  Janvier 2018

 

Dans son Manifeste, l’association Alertes déclare : « Au regard des défis majeurs, que sont le vieillissement et l’évolution des modes de vie de la société, l’association ALERTES considère la personne âgée dans la globalité de sa vie, de son histoire, de ses habitudes, de ses valeurs et de ses besoins. Dans ces conditions, développer une politique gérontologique, implique de considérer la personne âgée quelle que soit sa situation physique, sociale, ou psychique comme une personne avec tous les droits afférents à la personne, citoyenne à part entière, pleinement actrice de sa vie, pouvant choisir son lieu de vie ou de fin de vie ... et bénéficier des progrès en matière médicale, sociale et autres. » 

C’est à ce titre qu’ALERTES soutient, au même titre que l’AD-PA, la mobilisation des personnels et l'appel à la grève lancé par les organisations syndicales FO,CGT,CFDT,UNSA,CFTC, le 30 janvier 2018 dans les Etablissements pour personnes âgées et dans les services à domicile.

Aujourd'hui nous nous alarmons plus que jamais sur le sort réservé aux résidents des structures accueillant les personnes âgées dépendantes. Notre conception de ces structures rejoint les préconisations revendiquées par les syndicats : 

 Les lieux d’accueil doivent proposer une qualité de confort respectant la vie privée de chaque résident et favorisant une vie collective par une animation adaptée. La vie quotidienne respectera  des horaires normaux : pas de repas du soir servis à 17h, de coucher à 18h…
Les lieux d’accueil doivent s’organiser pour apporter à tout résident une qualité de soins qui suppose une équipe soignante stable formée de personnels qualifiés, suffisamment nombreux, à l’écoute des besoins physiques, des demandes de soutien et en capacité d’accompagner la fin de vie. Cela suppose une revalorisation et une reconnaissance des différents métiers intervenant au sein des EHPAD, des temps de formation et des lieux de parole.

 Les familles des Personnes Agées accueillies doivent garder jusqu’au bout la place qui a toujours été la leur dans l’histoire familiale. Elles doivent prendre part à l’accompagnement de leur proche. Elles doivent être entendues et leur parole respectée et pour cela s’organiser en association. Elles doivent être informées des dispositions administratives concernant le fonctionnement de la structure, en particulier par le respect des dispositions légales concernant la mise en place et le fonctionnement des CVS (Conseil de Vie Sociale).
   

              Plus généralement l’association Alertes revendique :

-une politique de santé publique qui prenne en charge la perte d'autonomie sans aucune discrimination de l'âge,

-une loi complémentaire à la loi ASV (Adaptation de la Société au Vieillissement de la population) centrée sur les établissements,

-la compensation de la perte d’autonomie financée par la solidarité nationale,  -la valorisation de la profession du soutien à domicile.

 
Pour cela, nous invitons nos adhérents et la population à exprimer leur soutien concret dans notre département par leur présence, en particulier au Rassemblement devant la Préfecture, Place de Verdun à Grenoble, le mardi 30 janvier 2018 à 15h.  

Association ALERTES, La Grange du Château, 8 rue du Château 38320 EYBENS

Tél 04 76 24 08 63 Secrétariat 9h-12h Site web : www.alertes38.org - Courriel : contact@alertes38.org
 

 

 

jeudi 21 décembre 2017

Numéros d'urgences pour les personnes handicapées



Philippe Croizon a présenté lundi 19 décembre 2017 dans  Le magazine de la santé (13h45) - France 5 -
une chronique sur Quels numéros d'urgences pour les personnes handicapées ?


En cliquant sur le lien ci-dessous vous pourrez visionner un extrait de l'émission.

 
 

mardi 12 décembre 2017

Communiqué de Presse Fédération 39 77 contre la maltraitance


COMMUNIQUE DE PRESSE
DE LA FEDERATION 3977 CONTRE LA MALTRAITANCE
Lundi 11 décembre 2017 – 14h
 
 

   ALERTE MALTRAITANCES
Le conseil d’administration de la fédération 3977 contre la maltraitance note que la plateforme d’écoute et les centres ALMA sont de plus en plus sollicités par des appels issus des familles et des professionnels concernant des situations de maltraitance en institution.
  
La presse s’en fait aujourd’hui largement l’écho.
 
Le constat est un déficit de l’accompagnement et des soins délivrés aux résidents des EHPAD ainsi que des souffrances éprouvées par les familles et les personnels.
 
Le conseil d’administration partage l’émotion suscitée par les appels des victimes, des familles et de manière générale de l’ensemble des acteurs.
 
La fédération 3977 réitère sa disponibilité, tant par sa plateforme téléphonique sur le 3977 que par les centres ALMA départementaux, aux demandes d’écoute, d’aide et de soutien.
 
En outre, la fédération 3977 met en place une commission dédiée à l’analyse :
-  des causes pouvant être à l’origine des dégradations observées
-  des conditions nécessaires à l’amélioration substantielle de l’accueil des personnes vulnérables dans les institutions, et de manière plus générale de l’attention requise pour assurer leur bien-être, en institution comme au domicile.
 
Alain Koskas, Président
   
 
 Plateforme d’écoute nationale du lundi au vendredi de 9h à 19h

Interview Alain Koskas Président fédération 39 77 contre la mlatraitance

    Nous vous invitons à lire et à écouter le podcast de l'interview de M Alain Koskas enregistré pendant une émission sur - France i...